Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Commune de Sonthonnax-la-Montagne

Voies d'entrées et de sortie de la commune

PLAN D'ACCÈS

Vous êtes à Sonthonnax-La-Montagne, commune du département de l’Ain qui occupe sur 1414 hectares un plateau vallonné qui prolonge la chaîne des monts Berthiand et domine la rive gauche de l’Ain. Le point culminant s’élève à 786 m d’altitude à la limite de la commune sur le plateau de Chougeat. Composée de 3 villages, Heyriat, Napt et Sonthonnax, la commune a su garder son caractère pittoresque avec ses chapelles en toit de lauzes (église et chapelle des chasseurs à Napt) ses différents fours, ses lavoirs et ses cascades. Alors, bienvenue chez nous !

PLAN DE LA COMMUNE

HISTORIQUE

L’histoire de notre commune

Le village de Napt est mentionné au XIIe siècle par un document au nom de Guillaume de Nat en 1164, celui de Sonthonnax apparaît au XIIIe siècle.

Les communes de Napt et Sonthonnax-la-Montagne dépendaient de la province du Bugey et du diocèse de Saint-Claude. Napt dépendait du mandement de Montréal et Sonthonnax de celui de Matafelon.

Il existait un château sur le territoire de la commune de Napt. Celui-ci fut construit par les sires de Thoire. Il n’en reste rien aujourd’hui. Le 13 août 1839, un immense incendie détruisit une partie des habitations et réduisit le tiers des habitants de Napt à la mendicité.

Il existait également un château à Heyriat. La famille de Bussy y était installée. Ils étaient seigneurs de Brion et d’Izernore et vécurent à Heyriat entre, environ, 1300 et jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

Le nouveau propriétaire devint baron d’Heyriat en 1749, ensuite ses fils prirent la succession en y ajoutant les titres de baron de Mornay pour Jean-Pierre en 1751. Marie-Anthoyne de Moyria racheta le titre de baron de Mornay en 1770, puis enfin Joseph-François devint maire de Sonthonnax. Lourd tribut payé à la 1ère guerre mondiale: Monument aux morts de Napt

Durant la Seconde Guerre mondiale, des forces de la Résistance s’abritaient sur la commune. C’est pour cela que les Allemands provoquèrent de cruelles représailles en 1944.

Résumé, extrait de « Richesses Touristiques et Archéologiques du Canton d’Izernore, pré inventaire » Pour consulter les textes complets, cliquez ici.

Visitez le site de l’Office de tourisme intercommunal du Haut-Bugey : l’espace les trois lacs.

Découvrez nos gites de France, venez habiter dans ce qui était autrefois une école !

Visitez la ferme de Crépiat